Interview avec David Guetta (extraits bonus - web only) | DJMAG France - Suisse - Belgique

David Guetta nous parle de son album 'Listen', de Sia, de Sam Martin, de son clip vidéo avec le pilote de Formule 1 Romain Grosjean et de son prochain show...

A une semaine de la sortie de 'Listen', son sixième album, nous vous offrons des extraits bonus de notre interview exclusive avec David Guetta, à retrouver A la Une de notre prochain magazine, en kiosques le 2 Décembre. Les extraits ci-dessous sont exclusivement publiés sur notre site. Il est question de Sia, de Sam Martin, du clip vidéo de 'Dangerous' et de son prochain show Live... 


Sia s'apprêtait à arrêter sa carrière d'artiste quand on s'est rencontrés. Je l'ai supplié pour qu'elle chante elle-même le titre que nous avions alors écrit ensemble. Ce titre, c'est 'Titanium'. Il a changé nos carrières respectives !

Au sujet de Sia, qu'il invite à nouveau sur deux titres de l'album 'Listen', trois ans après le carton de 'Titanium'...

Ma relation avec Sia, c'est vraiment une belle histoire. Avant de collaborer avec moi, le grand public ne la connaissait pas mais elle avait une excellente critique dans la presse spécialisée. Elle s'apprêtait à arrêter sa carrière d'artiste quand on s'est rencontrés. Je l'ai supplié pour qu'elle chante elle-même 'Titanium'. Sa condition, c'était de ne pas faire de promo, mais je lui ai dit que ce n'était pas grave car j'étais sûr que ça allait cartonner quand même. A la base, il faut savoir qu'on écrivait 'Titanium' pour quelqu'un d'autre. Et puis j'ai préféré le garder pour mon album, avec sa voix, et ça a changé ma carrière. 'Titanium' a été un tournant pour moi car il arrivait après toutes mes collaborations plus urbaines. Et pour Sia, ça a été un déclic énorme, qui lui a même redonné le goût du chant. Depuis ce tube, c'est l'une des artistes qui a le plus de succès, parmi les plus respectées. Je suis donc très heureux de la retrouver sur deux titres de 'Listen', dont le titre de conclusion, assez mystique...

 'Dangerous' est selon moi un "game changer". C'est le genre de morceaux qui peut en inspirer beaucoup d'autres. Et il peut aussi changer ma carrière.

Au sujet de Sam Martin, l'une des révélations de 'Listen' en matière de featurings... 

Je procède de la même manière avec les chanteurs qu'avec les producteurs. Quand j'ai commencé avec Afrojack et Nicky Romero, personne ne les connaissait. C'est de la responsabilité d'un DJ de faire découvrir de nouveaux sons. En tant que producteur, c'est aussi important. J'ai la chance d'avoir accès à des chanteurs très connus mais si je trouve quelqu'un qui a autant de talent que quelqu'un de connu, je lui donne sa chance. Quand je l'ai fait avec Sia, ça m'a porté bonheur. Des fois, l'industrie du disque est un peu cynique mais moi, je reste optimiste. Je crois que c'est encore possible de faire émerger de nouvelles têtes. Avec Sam Martin, c'est un peu la même histoire qu'avec Sia. On travaillait ensemble sur l'écriture d'un titre. Quand il a enregistré la voix témoin pour la démo, j'étais tellement impressionné que je l'ai forcé à ce que ce soit lui qui chante dessus. C'est un vrai tueur ! Notre single 'Dangerous' est d'ailleurs selon moi un "game changer". C'est le genre de morceaux qui peut en inspirer beaucoup d'autres. Et il peut aussi changer ma carrière.

Romain Grosjean m'a parlé de lui très jeune, par quels sacrifices il est passé... Et je me suis reconnu en lui. On est dans des activités très compétitives tous les deux et on dédie nos vies à nos passions.

Au sujet du clip vidéo de 'Dangerous', une immersion dans le monde de la Formule 1, avec le pilote français Romain Grosjean en invité surprise...

La scène de départ du clip est une analogie avec moi dans ma chambre, en train de mixer quand j'avais 14 ans... Dans la vidéo, il y a un vrai champion, Romain Grosjean. On a fait une interview croisée et on s'est rendu compte qu'on avait la même démarche. On évolue dans des mondes très différents mais nos histoires sont semblables, avec un niveau d'investissement et de passion énorme. Il m'a parlé de lui très jeune, par quels sacrifices il est passé... Et je me suis reconnu en lui. On a parlé des risques qu'on prend dans nos carrières, même si je ne mets pas ma vie en jeu à chaque course contrairement à lui. On est dans des activités très compétitives tous les deux et on dédie nos vies à nos passions. C'est un choix de vie parfois difficile, tel un chemin de croix. 

Ce qui est sûr, c'est que mon prochain show restera centré sur le deejaying.

Au sujet de son nouveau show prévu pour 2015... 

Je travaille dessus depuis quelque temps. Je suis assez heureux car je planche dessus en compagnie d'un vieux pote graphiste, qui faisait les flyers de mes premières soirées. C'est génial de le retrouver. On travaille ensemble sur les visuels. C'est hyper perso car il a vu l'évolution de ma vie, et vice-versa. Je suis donc très heureux de travailler avec quelqu'un comme lui. Ce qui est sûr, c'est que mon prochain show restera centré sur le deejaying. Il vaut mieux faire ce qu'on sait bien faire plutôt que d'imiter d'autres artistes meilleurs que soi. Et puis j'ai une vraie réflexion sur ce que je vais faire au niveau des shows TV, comme les Grammys, The Voice, etc... Il y a eu trop d'abus et de clowneries. J'essaie donc de monter quelque chose de plus Live pour les TV, avec Ableton et quelques musiciens, par exemple...

Articles en relation

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires