'Encore', le sacre de DJ Snake ... | DJMAG France - Suisse - Belgique

'Encore' est bien plus qu'un premier album, il s'agit du sacre de DJ Snake au sein de l'industrie musicale, tout simplement...

Après de longs mois d’attente, le premier album de DJ Snake, 'Encore', est enfin disponible depuis quelques heures...

Cet album est l'occasion pour le Français de confirmer qu'il fait partie de l'élite de la nouvelle scène EDM, celle qui se veut moins formatée et plus ouverte à des styles urbains, pop et même hardcore... 'Encore' traduit parfaitement l'éclectisme revendiqué par DJ Snake, élevé au rang de nouvelle star du deejaying international depuis le carton de son 'Turn Down For What' et le succès global de 'Lean On' aux côtés de Major Lazer.

Depuis la mise en ligne du tracklisting de l’album sur les réseaux sociaux, de nombreux titres étaient tenus secrets par la maison de disque (Interscope, sous l'égide d'Universal Music en France), stressée comme DJ Snake par les éventuelles fuites... Un titre en particulier était l'objet de toutes les précautions et ne figurait même pas dans les liens d'écoute envoyés aux médias.

Il s'agit de 'Let Me Love You', en featuring avec Justin Bieber. Plutôt mainstream, ce track est une réussite car il résume bien les univers respectifs des deux artistes. La voix de la méga-star canadienne vient sublimer l’instru planante du Français, qui contraste avec ce drop si caractéristique, marqué par un synthé semblable à celui de 'Talk'.  

Pour l'anecdote, ce titre devait à la base être chanté par R.Kelly, mais Justin Bieber, fan de l'instru, a tout fait pour convaincre la team du Français de voler la vedette à la légende du r'n'b US. Après avoir retravaillé les paroles et le placement vocal, en bon ami de Skrillex et Diplo, Bieber a convaincu sans aucun mal DJ Snake de figurer à ses côtés sur ce track.

Il y a aussi bien sûr 'Sahara', co-produit avec Skrillex, qui nous dévoile l’autre facette de DJ Snake. Celle que l’on retrouve dans ses DJ sets. Loin du style posé de 'Talk', 'Middle' ou encore 'Lean On', 'Sahara' combine le talent de Skrillex à celui du Français pour un rendu épatant. Un morceau trap agressif, parfaitement bien construit. 

Skrillex est le mec le plus cool que je connaisse. C'est un ami, on se raconte nos vies, on sait qu'on peut compter l'un sur l'autre. Mais c'est aussi le producteur le plus talentueux que je connaisse, il n'y a pas plus doué que lui dans le game ! DJ Snake

A l'image des albums de hip-hop, genre musical cher au Français depuis ses débuts, de nombreuses autres collaborations sont au programme de ce premier album : G4SHI (sur l'excellent '4Life'), Young Thug, Travis Scott et Moksi, pour ne citer qu’eux. 

La force de cet album, c’est donc son éclectisme. Le Français y étale toute sa palette artistique, avec des morceaux différents, qui s'enchaînent pourtant sans accro, comme s'il avait réussi à faire rentrer dans les moeurs que l'EDM en 2016 est le genre musical le plus hybride qui soit. 'Ocho Cinco', produit avec les Hollandais de Yellow Claw, le classique 'Propaganda' et 'Pigalle' en featuring avec le duo Moksi, sont les morceaux plus agressifs, indéniablement taillés pour ses DJ sets. 

Enfin, il y a 3 grosses surprises. 'Sober' en featuring avec JRY, 'Future Pt.2' (sa deuxième collaboration avec Bipolar Sunshine après le tube 'Middle') et 'Here Comes The Night' avec Mr Hudson. Ces trois tracks sont hors-catégorie, très frais et qualitatifs, prouvant que le frenchy a tenu à conserver une totale liberté d'expression sur ce premier opus.

DJ Snake a donc réussi son pari, celui de présenter un album d’une grande qualité et d’une grande diversité. La fin d'un chapitre pour celui qui représente désormais la France sur les meilleures scènes. Actuellement en tournée estivale, le Français s'est déjà fixé un nouveau challenge, celui de créer son propre label pour aider les jeunes talents français à percer plus rapidement. Conscient de son influence et de son rayonnement, Snake a donc bien l'intention de se servir de son aura pour mettre une fois pour toute la France au centre du game. 

Articles en relation

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires