David Guetta a enflammé l'AccorHotels Arena de Paris ! | DJMAG France - Suisse - Belgique

David Guetta a fait escale à l’AccorHotels Arena, à Paris, à l’occasion de son Europe Arena Tour.

Un an et demi après son concert géant au pied de la Tour Eiffel à l’occasion de l’Euro 2016, David Guetta posait à nouveau ses valises dans la capitale française ce vendredi 19 janvier pour un concert à l’AccorHotels Arena.

Un show particulièrement attendu par les fans, qui se sont déplacés en masse pour voir leur idole, plus de trois ans après la sortie de 'Listen', son dernier album en date. Rares sont les artistes français capables de remplir des salles de cette envergure (20 000 places) sans avoir de disque à défendre, ce qui en dit long sur la fidélité du public de l'artiste… Le DJ comptait bien récompenser cette loyauté, et promettait un spectacle grandiose à ses fans français.

Après une entrée en matière efficace assurée par le marseillais Hugel, l’arène parisienne s'est retrouvée plongée dans le noir. Un laser a alors transpercé l’obscurité, gravant le nom du DJ sur un écran surplombant la scène. La musique est montée crescendo, tandis que le public sortait ses smartphones pour capturer les nombreux effets visuels en action. Ecrans géants, lumières, feux d’artifices, effets pyrotechniques, lasers, cotillons… La production n’a pas lésiné sur les moyens pour faire de ce spectacle un véritable show.

Dès le début, David Guetta a partagé (comme toujours) sa joie de revenir jouer à la maison, en promettant d'inclure dans son set des morceaux inédits, probablement inclus sur son 8ème album studio attendu d'ici l'Automne. Mais en bon DJ populaire, le Français n'a pas oublié d'enchaîner les classiques revisités ('Seven Nation Army', 'I Like To Move It'…) à ses nombreux tubes, toutes périodes confondues ('2U', 'Love Is Gone', 'Titanium' ou encore le dernier en date 'So Far Away' co-produit par Martin Garrix).

Au bout d’une demi-heure, David Guetta s'amuse avec la foule en clamant que ce n’était qu’un échauffement. Il prend alors le temps d'évoquer ses premiers concerts à Bercy (désormais AccorHotels Arena) en tant que spectateur : Prince, Madonna, Lenny Kravitz. Puis se remémore ses premières dates parisiennes, aux Folies Pigalle, au Bataclan, dans les rave. C’est alors qu'il propose au public de l'embarquer pour un "trip" d’une trentaine de minutes ! David Guetta est alors passé en mode Techno, faisant monter la sauce sur des beats lourds et progressifs, puis des phases Trance, le tout en tenant la foule en haleine. En faisant ça, le Français a fait le pari d’initier ses jeunes fans à la culture qui l'anime depuis plus de 30 ans déjà. Un joli pied de nez à ses détracteurs, qui lui reprochent souvent de jouer trop "facile" et "commercial"...

Après avoir offert au public une version rénovée (et jouée pour la première fois) de son hit de 2001 ‘A Little More Love’, le DJ quitte son public, aux anges après deux heures d’un show impeccable, qui aura contenté tant les nouveaux venus que les fans des débuts. Une réussite !

Articles en relation

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires